Il y a plus d’un siècle, le vautour fauve survolait déjà les vertigineuses falaises du canyon du Verdon.

Ce majestueux volatile strictement nécrophage contribuait alors, comme de nos jours, a éliminer les carcasses d’animaux disséminées dans la nature, évitant de ce fait une éventuelle propagation de virus ou de bactéries dans l’écosystème.

L’homme a été l’unique responsable de sa disparition: il est donc naturel qu’il œuvre à sa réintroduction.

Depuis le belvédère situé derrière la crêperie à Rougon vous pourrez observer à l’aide de jumelles la cage des vautours qui permet d’acclimater les volatiles avant leur lâcher.

Soixante treize vautours ont été relâchés depuis octobre 1999, cette opération ayant lieu en même temps que la « virade de l’espoir » destinée à collecter des fonds pour la recherche contre la mucoviscidose.

Le dernier lâcher eut lieu en 2004: il a suscité comme toujours beaucoup d’intérêt chez les petits et les grands.

Aujourd’hui plusieurs couples de vautours nichent dans les falaises autour du village et il est toujours fascinant de les voir planer majestueusement sur notre si belle région.

Ce spectacle permanent est le fruit du travail de bénévoles qui ont consacré des centaines d’heures à ce projet; vous pouvez obtenir de plus amples informations sur le site:

 

 http://verdon.lpo.fr/